dimanche 18 septembre 2016

Héron cendré à Luisant

Il a frôlé l’extinction et revient de très loin.
Fortement persécuté, il fut sauvé in extrémis par des protecteurs de la nature et par la Loi relative à la protection de la nature de 1976.
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le héron cendré... sans jamais oser le demander

Impossible de rester insensible à sa majesté. 

Spectacle garanti dans les zones humides de Luisant.

Quand il chasse, le héron cendré peut demeurer longtemps immobile en attendant le passage d'une proie (essentiellement du poisson, des rongeurs, des insectes, des crustacés et des batraciens).

Caché dans les herbes, il se balade volontiers à la prairie et hors des sentiers battus. 

A luisant, il est confiant.
Sa distance de fuite est considérablement raccourcie et il peut parfois se laisser approcher à quelques mètres.


"Un héron, soleil levant" 

Son vol est lourd et puissant. 

C'est un vrai plaisir de le voir voler.

Le héron cendré se perche communément dans de grands arbres le long de l’étang et de la prairie.

Il niche en colonies au sommet des arbres. La femelle dépose de 3 à 5 œufs. L'incubation est assurée alternativement par les deux parents, et dure environ 26 jours.


L'étang et la prairie lui convient plutôt bien. 

En France, il bénéficie d'une protection totale mais plusieurs menaces pèsent sur lui notamment la destruction de son habitat, le braconnage, les hivers trop rigoureux …

Je vous laisse. A bientôt j'espère...